Brasseries des Pays de la Loire

C’est en brassant qu’on devient Brasseur !

Cet article participe à l’évènement inter-blogueurs : « Quelles astuces donneriez-vous à un débutant ? » organisé par le blog Comment Brasser sa Bière ? ! Merci à Aurélie pour l'organisation et l'invitation.

Je ne suis pas un brasseur professionnel ou expert et je n'ai pas la prétention de détenir la vérité sur le brassage. Toutes les informations ci-dessous proviennent de mon expérience personnelle ou des lectures que j'ai pu avoir ici ou là. Il est possible (et même fort probable) que vous trouviez des erreurs ou des énormités, dans ce cas, n'hésitez pas à me corriger.

Houblon sauvage

Pour ceux qui auraient peur de se lancer, et au risque de déplaire à certaines personnes, le brassage c'est de la cuisine ! Et comme en cuisine, il vaut mieux commencer par les recettes simples, facilement réalisables et qui vous apporterons satisfaction et qui vous motiverons pour continuer. Même si cela n'est pas obligatoire avant de vous lancer, il est toujours bien de vous renseigner sur ce qu'il se passe durant le brassage: pourquoi telle température, tel houblon plutôt qu'un autre, tel type de malt ... Il existe de nombreux livres, blogs ou forums traitant de ce sujet ; vous trouverez des liens en fin d'article.
Certains brasseurs professionnels organisent des ateliers brassages. Cela reste relativement cher, mais il permet de se familiariser avec le matériel, les termes techniques, les transformations qui ont lieu lors des différentes étapes mais aussi d’en apprendre plus sur la bière.

Au début, était le kit !

Beaucoup de brasseurs qu'ils soient amateurs ou pro., ont commencé avec des kits de brassage. La raison est simple, pour fabriquer une bière, il vous faut de l'eau, du malt, du houblon et de la levure. Hormis l'eau pour des raisons évidentes, dans un kit vous trouverez tous les ingrédients et surtout dans les proportions adéquates (je ne parlerai pas des kits à base d'extrait de malt qui sont en définitif des kits de fermentation et pas de brassage) ainsi qu'une partie du matériel nécessaire.
En ce qui concerne l'achat de votre kit, je n'ai pas de fournisseur particulier à vous conseiller, par contre il y a au moins deux ou trois choses à prendre en compte:
- le volume de bière produite, par exemple un kit 4-5L vous donnerons à peu près 9 bouteilles de 33cL.
- Le malt déjà concassé (sinon, il vous faudra acheter un moulin).
- la disponibilité de recharges, si votre première expérience vous a plus, vous voudrez rapidement recommencer... et pas forcément acheter un kit complet pour vous retrouver avec du matériel superflus.
- le matériel fournis dans le kit: généralement vous pourrez trouver un bidon ou une dame-jeanne avec son barboteur, un transvaseur type siphon, un thermomètre, les bouteilles soit à bouchon mécanique soit à capsule avec la capsuleuse, un densimètre avec son éprouvette, un sac de brassage, le désinfectant ...

Voici quelques pistes pour vous aider dans le choix de votre premier kit et démarrer votre premier brassage:

- le volume du kit:

Un kit de 4-5L vous donnera environs 9 bouteilles de 33cL, cela peut paraître peut mais, je ne veux pas vous porter malheur, si vous loupez votre brassage, vous ne perdez que 9 bouteilles. Vous pourriez vouloir recommencer rapidement 1, 2 puis 3 etc.... brassages et les bouteilles risquent de s’accumuler. Cependant quel que soit le volume produit il vous faudra sensiblement le même temps pour brasser 5L que 10L.
Pensez aussi que si vous brassez dans votre cuisine, sur votre gazinière ou vos plaques de cuisson, il vous faudra peut-être plus de temps pour 10L que pour 5L et que vous aurez une inertie thermique plus importante avec 10L à savoir que la température joue un rôle important lors de l'élaboration de la Bière.

- le matériel fournit dans le kit et celui nécessaire:

Pour réaliser votre premier brassage, il vous faudra :
- Une gamelle pouvant chauffer avec un volume utile égal au volume total de l'eau et du malt lors du brassage (soit environ 6L pour un kit 4-5L ou 9L pour un kit 8L).
- Un thermomètre allant jusque au moins 110°C. La température est importante, prenez un modèle qui puisse se fixer sur votre gamelle pour avoir un œil en permanence dessus.
- Un moulin à grain. Vous en aurez uniquement besoin que si vous achetez un kit avec du malt non concassé.
- Un sac de brassage. Bien que pas nécessaire car vous pouvez utiliser une passoire à fine maille, je trouve plus pratique le sac quand il faut égoutter et rincer les drêches.
- Un Fourquet ! Quoi, vous n'avez pas de fourquet, tout brasseur à son fourquet ! Moi non plus d’ailleurs, je n'en ai pas, j'utilise une grande cuillère en bois pour mélanger durant la cuisson.
- Le désinfectant, certainement la chose la plus importante pour éviter toute contamination qui pourrait faire louper votre fermentation. Lors du brassage vous allez produire du sucre qui sera ensuite transformé par les levures en alcool. En cas de mauvaise désinfection, vous courez le risque qu'une bactérie ou qu'une mauvaise levure soit présente dans votre moût et prenne le dessus lors de la fermentation conduisant à une bière imbuvable. Prenez soin de désinfecter tout ce qui sera en contact avec votre moût après l'étape d’ébullition !

Fermentation en cours dans un bidon avec son barboteur

- Une dame-jeanne ou un bidon/sceau avec barboteur. Personnellement, j'ai jusqu’à présent utilisé que des bidons, certaines personnes ne jurent que par les dames-jeannes, d'autres par les sceaux. Je ne suis pas sûr que cela ait une grande importance.
- Un densimètre avec éprouvette ? Sincèrement, lors de votre (vos) premier(s) brassage(s), vous aurez pour but de réussir votre bière, le calcul de votre degré d'alcool ou du rendement d'extraction vous semblerons secondaires, ce n'est pas parce que vous n'en aurez pas que vous raterez votre brassage ; si vous respecter les temps et les températures indiqués dans le manuel de votre kit, vous obtiendrez la bière escomptée ...
- Un transvaseur type siphon. Il vous sera nécessaire si vous faite votre fermentation dans une dame-jeanne ou un sceau. Vous aurez du dépôt plus ou moins important au fond de votre récipient et le seul moyen pour vous de ne pas le retrouvez dans vos bouteilles sera de siphonner. Avec un bidon ayant un robinet, vous pourrez vous en passer si vous n'avez pas trop de dépôt mais il est tout de même préférable d'en avoir un.
- Les bouteilles et capsules. Certains kits en fournissent, d'autre pas. Vous pouvez aisément recycler des bouteilles de bière vides au fur et à mesure de votre consommation. Pensez à les rincer correctement juste après les avoir vidées pour éviter que si dépôt il y a, celui-ci ne sèche au fond de la bouteille. Il est assez difficile de l’éliminer et est source importante de contamination. Ensuite avant de mettre en bouteille votre bière, désinfecter les correctement. Pensez aussi à désinfecter les capsules ; pour cela mettez-les dans une petite assiette avec du désinfectant et prenez-les en faisant bien attention de ne pas mettre un doigt dans la partie intérieur quand vous les utiliserez.
- La capsuleuse. Il existe au moins 2 modèles, celui sur pied et celui à main. Celui à main et sensiblement moins cher. Si vous utilisez un modèle sur pied, essayer d'utiliser des bouteilles de même hauteur (c'est un peu c... de devoir faire le réglage à chaque bouteille ....). Si vous utilisez des bouteilles à fermeture mécanique ou bouchon plastique comme pour le cidre, pas besoin de capsuleuse.

Voici donc la liste du matériel qu'il vous sera nécessaire pour votre premier brassin. En fonction de votre kit, il vous sera donc indispensable d'acquérir ce qu'il manque. Si vous en avez la possibilité, choisissez-le en fonction du matériel fourni avec (préférez un kit avec le sac de brassage plutôt qu'avec le densimètre par exemple).

Quand tu bois de l'eau, pense à la source ...

Autre élément important, l'EAU. 90 à 95% de votre bière est composée d'eau et les minéraux ou impuretés présents peuvent avoir un impact important sur le résultat (en progressant dans l'art du brassage vous apprendrez rapidement qu'en fonction du type de bière, on n'utilise pas forcement la même eau). Dans le cas où votre eau du robinet contient du calcaire et/ou du chlore, il vaudra mieux la faire bouillir la veille ou acheter de l'eau de source en bouteille.

Alea jacta est ...

Fiche de brassage

Voilà, vous êtes prêt. Vous avez reçu votre kit, achetez le matériel qu'il manquait et maintenant il faut brasser !
Première étape avant de vous lancer à corps perdu dans l'aventure, prenez le temps de lire le manuel fournit avec le kit. Il y aura forcément des explications du processus de brassage, cela vous permettra aussi d'anticiper certaines étapes (désinfecter le bidon de fermentation pendant l'ébullition par exemple).
Avez-vous regardez comment chauffait votre plaque (ou brûleur) ? Vous allez devoir porter à 70°C pendant 1H00, 5 ou 10L d'eau ! Essayer avant avec le même volume d'eau pour voir quels sont les meilleurs réglages pour atteindre cette température et la maintenir sans qu'il y ait trop de fluctuation.
Préparez une fiche de brassage (vous en trouverez une très bien faite sur le site de Comment brasser sa bière ? ). Elle vous permettra de résumer toutes les étapes de votre brassage et de noter tout ce qui se passe. Si tout se va bien, la prochaine fois vous pourrez la réutiliser pour reproduire ou améliorer votre fabrication en suivant les annotations que vous aurez pu prendre. En cas de problème, elle vous permettra peut-être de trouver ce qu’il s’est passé et pouvoir corriger.
Pensez au temps ! Dans le feu de l'action, n'oubliez pas de noter à quelle heure vous avez mis votre premier houblon par exemple.

Pour le rinçage de vos drêches, préchauffer l'eau que vous utiliserez. Le rinçage à chaud vous permettra de récupérer un peu plus de sucre et vous permettra de gagner un peu de temps pour la suite quand vous aller porter à ébullition votre moût.
Ne faites pas une ébullition trop forte, vous risquer le débordement, trop d'évaporation et vous aurez donc moins de bière.
Après l’ébullition, il vous faudra refroidir votre moût pour le mettre à fermenter. Prévoyez un grand récipient pour y plonger votre gamelle ou à défaut dans votre évier et de la glace, beaucoup de glace, plus rapidement vous refroidirez votre moût, moins vous risquez la contamination.
Goûtez votre moût ! Cela vous donnera un aperçu du goût futur de votre bière.
Ne mettez pas trop d'eau dans votre barboteur, si le début de fermentation est rapide, une partie de l'eau risque de s’échapper (ce qui n'est pas trop grave en soit, mais si on peut l'éviter).
Placez votre fermenteur dans une pièce sombre et sans trop de variations de température si possible. Il en sera de même pour vos bouteilles.
Placez vos bouteilles dans un seau ou tout autre contenant ; dans le cas où une bouteille casserait, cela évite d'avoir des morceaux de verre et de la bière partout.

Et surtout, désinfectez, travaillez proprement, nettoyer en travaillant ! Cela réduira le risque de contamination.

A suivre ...

Un peu de culture:
Les Blogs qui moussent:
Comment brasser sa bière
Carnet d'un brasseur amateur
Brasserie du Vallon
Le Sous-Bock
Hopline
BrassageAmateur (sur FB BrassageAmateur.com )
...

Les livres qui moussent:
Faire sa bière: Guide pratique à l'usage des brasseurs débutants
Faire sa bière maison
...

Festival Chope ta mousse – 1ère fête de la bière artisanale

SALON DE LA BIERE ARTISANALE

Deux jours de rencontres pour découvrir la passion du brassage artisanal, dans une ambiance conviviale et festive !

https://www.indeauville.fr/salon-de-la-biere-artisanale

Contact: Marc et Karine Eudes
Addresse:
872, route des Trois Fermes, 76640 Bennetot, Seine-Maritime, Normandie, France
Portable: +33689313368
Évènements:
  • 4ème Fête de la bière artisanale normande
  • Festival Chope ta mousse - 1ère fête de la bière artisanale

Comice agricole de Conches

Ce jeudi 30 mai 2019, jour de l'Ascension, le traditionnel Comice agricole sera doublé d'une mise à l'honneur des jumelages de la commune. https://www.facebook.com/events/1274182429388354/

Contact: Marc et Karine Eudes
Addresse:
872, route des Trois Fermes, 76640 Bennetot, Seine-Maritime, Normandie, France
Portable: +33689313368
Évènements:
  • 4ème Fête de la bière artisanale normande
  • Festival Chope ta mousse - 1ère fête de la bière artisanale

Brasseries du Centre-Val de Loire

Brasseries du Grand Est

Brasseries Ile-de-France

4ème Fête de la bière artisanale normande

La 4éme Fête de la Bière artisanale normande organisée par Les Amis de la Bière Normande aura lieu le 07 Avril prochain de 10:00 à 18:00 à l'Abbaye du Vallasse située à Gruchet le Valasse (76). 45 brasseries seront présentes. Plus d'info sur la page FB de l’événement : 4ème Fête de la bière artisanale normande

Contact: Marc et Karine Eudes
Addresse:
872, route des Trois Fermes, 76640 Bennetot, Seine-Maritime, Normandie, France
Portable: +33689313368
Évènements:
  • 4ème Fête de la bière artisanale normande
  • Festival Chope ta mousse - 1ère fête de la bière artisanale

Brasseries Hauts de France


http://apweb.space/Blog/experimentale/brasseries-de-france/